Combien de fois....

Publié le par Des doudous dans mon sac à main

Combien de fois....

Quand je serai vieille, assise au coin du feu, je me souviendrai de toutes ces fois où j'ai entendu des "Maaaammaannnn" ou prononcé  des "attendez les enfants", toutes ces fois où je me suis levée la nuit...

Tous ces mots, tous ces gestes qui pourtant m'auront rendue dingue à force d'être répétés, je les regretterai.

Combien de fois j'aurai entendu mes enfants dire "Mamaaaannnn" pour me demander à boire, me demander de l'aide pour mettre un manteau, faire des lacets, pour venir essuyer une petite paire de fesses aux toilettes...

Combien de fois je les aurai entendus se chamailler pour un jouet, pour être celui qui entrerait en premier dans le bain...

Combien de fois j'aurai eu à me lever la nuit pour faire téter un bébé qui a faim ou besoin d'un câlin, pour consoler un plus grand d'un cauchemar, pour changer les draps suite à un pipi au lit, pour veiller l'un d'eux qui s'est couché avec de la fièvre...

Combien de fois j'aurai regardé dans chaque chambre, en allant me coucher, pour vérifier que tout est OK.

Combien de fois j'aurais donné un bain, changé une couche, mis un bonnet, fermé un blouson, mouché un nez encombré, couru chez le médecin inquiète avec un enfant malade...

Combien de fois j'aurai trouvé mes enfants usants, parfois vilains...

Combien de fois ils m'auront fait pleurer, crier, pester, sourire, éclater de rire, m'émerveiller devant leurs premières fois et  leurs progrès....

Combien de fois j'aurai prononcé  "arrêtez", "stop", "non", "j'arrive", "calme toi", "dépêche-toi", "vite", "la porte de l'école va fermer"....

 

Toutes ces choses font partie de mon quotidien. Avec 3 enfants, je me sens parfois engloutie, submergée. J'aimerais parfois appuyer sur un bouton "pause" pendant 24h. Et souffler. Ne plus avoir de cris d'enfants qui se prennent la tête dans les oreilles, ne plus devoir courir chaque soir en rentrant de l'école pour que le timing repas-bain-devoirs soit respecté. J'aimerais pouvoir avoir le temps de prendre soin de moi, rien que de moi. Ne plus avoir l'impression que tout ce petit monde dépend de moi.....

Dans mes pensées les plus égoïstes, je me surprends à rêver que ces enfants sachent tout faire seuls, qu'ils soient sages, qu'ils ne crient pas, qu'ils me laissent faire des nuits de bébé....et finalement je retombe, je reviens à la réalité. Et je savoure...

Même si parfois j'en ai marre, si parfois je suis usée, je savoure ces instants de fatigue, de répétitions, parfois d'agacements.....car je sais qu'ils ne sont pas donnés à tout le monde. 

Et je sais qu'un jour je regretterai ce temps.

Combien de fois je regretterai tout ça.

Combien de fois je me dirai que j'aurais dû en profiter plus.

Combien de fois j'aurai encore envie d'entendre des "Mamaaannn, j'ai finiiiii".

Combien de fois j'aurai envie de me lever la nuit pour serrer un petit être contre moi pour le rassurer, lui donner le sein.

Combien de fois je me dirai que tout passe trop vite et qu'il faut apprendre à savourer chaque instant, chaque chose.

Combien de fois je me dirai que chaque chose du quotidien, noyée dans la masse, est finalement un petit bonheur.

Quand je serai vieille, assise au coin du feu, je pleurerai tous ces instants.....j'en suis sûre.

Publié dans Un peu de moi...

Commenter cet article

Lisa02 12/09/2016 13:40

Être maman n’est pas facile… Parfois, j’ai moi aussi tellement envie d’être un peu seule pour pouvoir prendre soin de moi, mais, au final, je me dis qu’ils ne seront pas petits toutes leurs vies. Mes enfants finiront par grandir et devenir autonomes. Pour l’instant, je dois en profiter.
En passant, c’est un bel article.

Lisa02 16/09/2016 15:06

Je t'en prie.

Des doudous dans mon sac à main 14/09/2016 20:41

Merci Lisa :)

anne pecquet 08/12/2015 17:25

Hoooo oui...