Materner ou travailler, il faut choisir

Publié le par Des doudous dans mon sac à main

Materner ou travailler, il faut choisir

Aujourd'hui, je pousse un coup de gueule. Un coup de gueule parmi tant d'autres, me diras-tu! 

Aujourd'hui, c'est la goutte qui fait déborder le vase, dans ce terrible constat que je fais de la société qui, à mon sens, n'est en rien compatible avec la maternité.

Mon article n'est en aucun cas écrit dans le but de blesser qui que ce soit, de culpabiliser ni de critiquer les choix de certaines femmes.

Mais aujourd'hui je réalise à quel point l'enfant, dès sa naissance, est comme un chien dans un jeu de quilles. Rien ne lui est vraiment adapté, au fond.

Il nait une quantité hallucinante de matériels de puériculture en tous genres. Le truc qui va permettre à Bébé de tenir tout seul son biberon à 4 mois, l'autre truc qui va bercer Bébé tout seul pour l'endormir, l'autre truc qui, lui, va permettre d'asseoir bébé dès 4 mois.... 

Bientôt, on va nous sortir un truc qui va être capable de porter notre Bébé à notre place pour nous éviter la grossesse et tous les maux qui vont avec!

Pendant ce temps là, on oublie que Bébé, lui, il n'en a rien à foutre de tout ça, de tous ces accessoires, d'avoir des vêtements de la dernière marque in. Lui, ce dont il a uniquement besoin, c'est de sa Maman.

Sa Maman, point. 

Sa Maman, celle à qui on fait reprendre le travail à peine après avoir eu le temps d'apprivoiser et de comprendre son bébé, de prendre ses marques dans sa nouvelle vie de Maman.

Celle à qui on dit qu'il faut allaiter son Bébé pendant au moins 6 mois (OMS) mais la même aussi qui doit repartir bosser aux 2 mois et demi de son bébé, après avoir galéré pendant un mois et demi à mettre cet allaitement en place.

Celle qui va devoir confier son Bébé, aussi petit, à quelqu'un qui est lui étranger. J'utilise volontairement le terme étranger, car à cet âge, un nouveau-né n'a besoin que de sa mère ou son père. Même en lui apportant tout l'amour possible, une autre personne ne remplacera pas la Mère de ce bébé. C'est plus tard que les autres contacts seront nécessaires.

La vie effrenée va alors commencer à 2 mois et demi, un peu plus tard pour celui dont la Mère a réussi à gratter des congès payés, cumulés au congés maternité.

Bébé va alors être entraîné dans une course folle, réveillé aux aurores pour être déposé à son mode de garde, pour passer une journée entière loin de celle dont il a réellement besoin, pour être récupéré tard le soir juste pour partager le temps d'un bain et d'un repas, puis d'un câlin fait trop rapidement car il y a encore une lessive à étendre ou une autre merde du genre à faire.

Puis, il ira tôt à l'école, car le mode de garde coûte cher, plus cher que l'école. Là, comme les horaires scolaires sont loin d'être les mêmes que ceux de sa mère, il passera un temps trop long en garderie périscolaire et à la cantine, en plus de ses heures d'école.

Il ira à l'école, coûte que coûte. Même si un matin il est fatigué car pour X raison il s'est couché plus tard que d'habitude la veille. Il ira, même s'il est malade ou tout juste guéri, car ses parents doivent bosser et n'ont personne d'autre que l'instit à qui le confier. Il devra passer 8 heures sur les bancs de l'école alors qu'il n'était pas vraiment en état pour cela.

Mais il le fera. Il n'aura pas le choix.

Puis, pendant les vacances, il ne pourra finalement pas vraiment se reposer car les vacances scolaires n'étant toujours pas les mêmes que les congès de ses parents, il faudra bien qu'il aille quelquepart. C'est vrai, c'est chouette le centre aéré, c'est comme ça qu'on le vend à nos enfants, mais c'est crevant. Faut se lever à la même heure que quand il y a école, et on rentre aussi à la même heure. Sauf qu'on est même parfois plus fatigués car les activités sont souvent plus physiques.

On court, on court, après quoi je n'en sais rien, mais on court. 

Si, on court après le temps. Et nos enfants doivent nous suivre, courir aussi et subir. Si petits.

Ce n'est pas un rythme pour un tout petit. Mais on a pas le choix, c'est comme ça.

Et je rage. Pourquoi ailleurs les femmes ont droit a un an de congès maternité, voire plus, et ici on a le droit à 2 misérables mois et demi? Nos nouveaux-nés ont pourtant le même fonctionnement et les mêmes besoins que les autres, non?

 

Après ce récit, tu pourras te dire "elle est bizarre celle-là", ou encore "elle est pas moderne".

Tu as raison, je ne m'en cache pas, sur ce sujet je ne suis pas moderne.

Je suis de celles qui allaitent longtemps, qui maternent de façon proximale, qui ne se séparent pas ou très peu de son bébé, qui dorment avec leur bébé, qui écoutent les émotions et les besoins de leur bébé.

Je suis souvent montrée du doigt, mais j'm'en fous. 

Cette société qui veut que l'enfant soit autonome dès sa naissance, je lui dis merde.

J'ai décidé d'écouter mon coeur, celui de mes enfants, et de composer en fonction.

Je passe sans doute à côté de certaines choses, mais il y a une chose à côté de laquelle je suis sûre de ne pas passer, ce sont les premiers instants, les premières fois. Les premiers sourires, les premiers pas, les premiers mots...les premières bosses, les premières pâquerettes cueillies au parc, les premiers marrons ramassés sur le trottoir sur le chemin vers l'école.

Quand je rencontre ces Mamans qui sont encore dans le milieu professionnel auquel j'appartenais moi aussi avant d'avoir des enfants, je me sens complètement déconnectée. Et je suis triste pour elles, pour celles qui voudraient pouvoir profiter plus de leurs enfants mais ne peuvent financièrement pas se le permettre.

Je savoure chaque minute qui m'est donnée en réalisant cette chance que j'ai de ne pas être enfermée dans ce cercle infernal, cette chance qui me permet chaque jour de profiter de mes enfants à 200%,  d'être la dernière à déposer mes enfants à l'école le matin, d'être là à l'heure des Mamans quand la porte s'ouvre, d'être avec eux pendant toutes leurs vacances scolaires, pendant leurs sorties scolaires quand l'enseignante m'y invite....d'être là, point.

Cette chance, toute Maman devrait y avoir droit.

Publié dans Un peu de moi...

Commenter cet article

Marcel et Bertille 29/11/2015 21:00

C'est tellement vrai ! Bravo pour ces mots, je me reconnais en vous ! Et merde à ceux qui nous prenne pour des mères poules ou des branleuses !!

Des doudous dans mon sac à main 29/11/2015 22:05

;)
J'adore votre expression!!!!
:)

Caroline DELEU 14/10/2015 21:54

Je l'avais loupé cet article et je te comprends dans tout ce que tu as écrit...
Pour résumer, pas facile d'être Maman...

Aphayavong 06/10/2015 12:05

Très bel article... Même si je suis une maman qui travaille, je suis d'accord avec votre ressenti.
Et pour répondre à certaines, elle ne cherche pas à culpabiliser qui que ce soit. Ce qu'elle remet en cause c'est le système français et la société actuelle et non pas le choix de chacune... A bon entendeur
Bon courage à toutes les mamans :-)

Des doudous dans mon sac à main 06/10/2015 14:32

Voilà, c'est exactement ça Aphayavong!
;)

Patricia M 01/10/2015 02:38

J'adore!!!!!pour ma part j'ai la chance d'avoir une super convention collective qui fait que l'on reprend le boulot quand nos bb ont au moins 5 mois...j'ai pris un temps partiel dés ma première fille.Comme toi,ma priorité ce sont mes enfants,leur bien être...j'ai du réveiller Clara à 6h du matin pour l'emmener à la crèche avant d'aller prendre soin des autres...des patients(je suis infirmière)...Et ça fait mal!on se dit vraiment que c'est du n'importe quoi comme la récupérer à 22h,être la dernière maman avant la fermeture...Pour ma seconde fille,j'ai du réduire encore mon temps partiel car pas de place en crèche...plus de mode de garde pour la première qui a cédé sa place à sa soeur...donc école pour ma grande plus tôt que je ne l'aurai voulu...et au final,je suis ravie d'avoir du prendre un 16h/semaine.J'ai bénéficié d'un temps précieux pour mes filles...être là le midi à l'école,les voir évoluer,se lever tard les mercredis...Mon mari lui a du travailler tous les we pour être là les deux jours de la semaine quand je travaillais.2 ans que l'on fonctionne comme ça.J'ai beaucoup de mal à voir des enfants passer d'énormes journées à l'école ou à la crèche.Je pense élever mes filles dans du coton tout en leur faisant découvrir le monde!mais c'est à moi de le faire,c'est bien à nous d'être présentes!moi aussi je ne suis pas moderne alors!rien ne remplace une maman,c'est certain,et c'est le plus bel investissement d'une vie,car rien dans la vie professionnelle ne pourra être plus valorisant!

Des doudous dans mon sac à main 02/10/2015 09:26

Oh que oui, on est pas indispensable au boulot!!!! Par contre avec nos enfants si!!!!!
Je suis toujours contente de lire des mamans qui partagent le même ressenti que moi...
:)

deborah 06/08/2015 10:44

c'est un bel article... il est vrai qu'un enfant à besoin de ses parents, mais un parent à besoin aussi d'être un adulte avec des adultes... Faire culpabiliser les femmes qui n'on pas d'autre choix que de travailler, ou celles qui veulent travailler n'est pas une solution.
J'ai repris le travail après 6 moi de congé parental, car je ne me retrouvais pas dans cette vie. pourtant, je ne me tue pas au travail, 9h/17h30, le stricte minimum, je travail pas très loin de chez moi, exprès, pour pouvoir déposer mon fils le matin à l'heure de l'école et pas avant, et mon mari vient le chercher le plus tôt possible souvent à l'heure de la fin de l'école. je suis épanoui dans mon travail et ça se ressent dans notre vie de famille. en contrepartit, on profite des soir, des weekend, des vacances, pour ce retrouver et on profite quand même... je suis une femme qui travail, j'assume, j'aime mon fils, et je ferrais tout pareil pour mon deuxième dans quelques mois !
les pays nordiques n'on rien à nous apprendre, une société machiste ou les femmes ne peuvent pas travailler car il n'y à aucun moyens de faire garder ses enfants et où c'est très mal vue... très peu pour moi...
chacun ses choix, mais pitié, arrêtez de culpabiliser les femmes qui font le choix de travailler, de ne pas allaiter, ou autres...

Des doudous dans mon sac à main 12/08/2015 00:42

Désolée si je vous ai blessée, mais je n'avais pas le sentiment de culpabiliser celles qui ont d'autres pratiques que les miennes.....

Ana 23/07/2015 13:17

Et les papas? Je suis une maman qui travaille parceque pas le choix. J'ai eu la chance avec le cumul des congés de pouvoir allaiter jusqu'à ces 4 mois et de reprendre doucement le travail jusqu'à ses 6 mois. Comme vous j'aurais aimé pouvoir m'occuper de mon petit bout au moins jusqu'à ces 3 ans. Et maintenant qu'il va à l'école jusqu'à ces 18 ans ... Car finalement c'est l'école qui est le plus difficile à gérer quand on travaille. Car à l'inverse des nounous , pas le choix des horaires et des vacances. Et comme vous le dites un enfant ça a besoin de sa maman et de son papa. Et bien moi il a la chance d'avoir un papa qui tous les jours est là à 16h30. Le matin grâce à papa c'est levée 7h30 donc pas trop tôt. Et si aujourd'hui mon fils et son papa ont une relation formidable c'est parceque maman travaille et a laissé de la place à papa.
Naturellement son papa ne se serait pas autant impliqué, et même si ce n'est pas facile tous les jours , qu'il faille sans cesse organiser, anticiper...je suis au moins heureuse de cela.

helene L 06/05/2015 19:18

Je suis entièrement d'accord avec toi!!
Il faudrait vraiment que l'on se batte pour faire changer la société et avoir enfin le choix!!
Eh oui, bébé a juste besoin de sa maman, de son papa et rien d'autres!
Peut-être qu'en permettant aux mamans de rester plus longtemps avec leur bébé, cela éviterait des problèmes dans le futur....
J'ai repris le travail il y a peu et c'est une véritable souffrance pour moi...mais pas le choix!!

Des doudous dans mon sac à main 09/05/2015 22:36

Les pays du nord ont tellement à nous apprendre!!!!

LaFrenchLady 10/03/2015 20:30

Je suis bien contente de lire un article comme le tien ! J'ai été voir ton blog car ma cousine (Peggy) m'a parlé de toi.
C'est très très dur de choisir son enfant plutôt que sa carrière, et surtout de l'assumer publiquement, ce n'est plus tellement "à la mode" maintenant ! Même les sages-femmes de la clinique où j'étais suivie me critiquaient pour cela.
Mais quand je vois, à la crèche, de très jeunes bébés déposés à 7h, repris à 20h et ce, tous les jours, je me dis que mon choix ne peut pas être si mauvais !

Des doudous dans mon sac à main 11/03/2015 08:40

;)

CECILE 02/03/2015 22:48

Tu as totalement raison !!!!

Nath 22/02/2015 13:55

Absolument d'accord, à l'infini!

laure 22/02/2015 00:51

Mon dieu comme je suis a 200 % d'accord avec toi sur ce sujet là!
Bébé et maman n'ont m'aime pas le temps de se reposer car c'est un rythme effrénée qui arrive après la reprise du boulot les taches quotidienne ....
Mon dieu que tout est vrai dans cet article et pourtant je n'allaite pas

123femmes 21/02/2015 20:43

Tellement d'accord avec toi. Je suis une maman qui travaille alors que si je le pouvais je resterais avec mon fils. C'est une souffrance réelle que bien peu de monde comprend. Alors merci !

Amélie 21/02/2015 18:50

Je suis d'accord avec toi sur tout !!